08/01/2006

vengeance

Cette nuit j’ai encore rêvé que tu me violais. Et ce matin je te l’ai dis. Et putain mais t’es con ou quoi, pourquoi tu me demandes si c’était agréable ?
J’te montrais mes magazines et tu me disais ce qui était bien, ce qui était mal, et puis tu voulais comparer la taille de ta pute d’excroissance avec celle de mes doigts. C’est pas vrai, tu m’l’as pas dis mais mens pas, je suis sûre que tu y as pensé.

Moi j’y ai pensé.

En fait tu me poussais juste en arrière. Et tu vois je me souviens absolument de rien à part que t’es désagréable.
L’histoire de la taille de mes doigts, j’y ai pensé ce matin en math, je suis sûre que tu serais capable de faire ça.

Tu m’dégouttes.

Ca m’a obnubilé pour toute l’heure, mais c’est pas grave, ce qu’on faisais, je sais déjà. C’est facile cette année.
Après j’t’ai revu ce midi, c’que ça m’énerve, t’as toujours cette façon étrange de m’faire la bise et de me parler tout doucement, comme si j’étais fragile psychologiquement. Mes amis disent que tu es répugnant.

Après j’ai mangé avec toi, et j’ai craché dans ton ketchup quand tu es parti au micro-onde. Et j’cracherais tous les jours en cachette dans ta bouffe si c’est ce qu’il faut pour que tu me comprennes. En plus, depuis que tu as arrêté ton régime tu m’donnes même plus ton fromage. T’es toujours enrobé quand même. Même. Gros même. T’es repugnant et c’est même pas, même pas moi qui l’dis. C’est tout le monde.

Tu fais toujours comme si tu t’ennuyais avec moi.

Moi j’essaye d’être gentille, même si ça fait trois jours que tu m’écrases la nuit, sous ta graisse, sous tes poils, et ta sueur, et aussi sous tes souffles.
J’voudrais qu’t’arrêtes de respirer comme si j’étais une poussière, et toi un allergique. J’voudrais tellement, tu m’écoutes jamais.
Mais tant pis.
Parce que j’me suis enrhumé à cause de toi tout à l’heure, j’morverai dans ton fromage. Quand même j’te l’chauffe parce que tu es gentil. avec moi



*Photo de lui même ?

20:22 Écrit par JE T'EMME | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

ouesh Trop pas, han han han, j'adore le collier style minerve, très année 2000 comme style (cool comme le look retro des années 3000)

Écrit par : Kikou | 12/01/2006

Les commentaires sont fermés.