22/03/2006

J'aime pas ce que j'écris en ce moment.


C’est bon, viens t’es pas invité, haaan. On s’la pete quand je fume ma clope entre tes barreaux bleu, est ce que ça te plait ? Tes phares cliclignotent, cot cot avertissement 2. Justin Timberlake qui s’incruste dans mon salon et qui danse en jetant les vases avec ses pieds, alors mes yeux lancent des rayons laser, viens faire un tour viens faire un tour, va faire un tour dans ta tête. Moi, j’suis pas très contente. Moi j’suis pas très contente. Moiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii. Eh oui, je me suis tordu les pieds, j’ai beau te montrer comment je peux me masser la tête aux orteils qui bouchent oreilles, bouche dégoût des bords de rails bords de trop noir. Pourquoi tu comprends pas ? Dis moi, pourquoi tu comprends pas ? Dis, moi, Qu’est ce que tu comprends pas ? Si tu veux je peux t’expliquer, on s’appelle, demain un autre jour, après demain, ciao. C’est vrai, peut être que je pourrais devrais, tu devrais, faire des efforts, mais je crois que personne essaye, parce que tu as et j’ai envie de me peter ma tête. Averto 3. Trop de faute de, tout le monde, lève le doigt : lever le doigt, secouer le doigt, enfonce toi le jusqu’à ce que cartilage craque –je craque, il dit, et sourit quand morve et sang se batardent. Sa veur salée salée salie, tu es victime d’la panse et de Sa Mia. Mort 1. Qui gagne, qui est la révélation ado française ? Qui va te niquer toute la langue, jusqu’à ce que blanco amer te jette dans les gorges du Stylo ? Qui fait semblant, je suis des seins animés.

20:57 Écrit par JE T'EMME | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

:) mais enfin, c'est grave, ces points, virgules, n'importe où,n'importe comment, et la langue française alors? fuck quoi ! c'est décadent, décalciné, décharné, décidé, déconcertant, déculotté, désenflé, désesperant, dévorant, enfin bref (comme disait pépin) j'adore parce que... et puis c'est travaillé ou ça coule comme une chasse d'eau?? Mystère et fromage mou ! Allez dites-moi...

Écrit par : seby | 22/03/2006

Les commentaires sont fermés.